1 an que mon petit papa est hospitalisé

1 an qu'on le sait condamné

1 an sans pouvoir bouger si ce n'est le bras droit

1 an de périodes d'incohérence, de cohérence, d'absence, d'invalidité

1 an ça veut aussi dire ...

Beaucoup de pleurs, tellement de colère,

Des centaines de kms avalés pour aller le voir

Des dizaines d'heures passées en voiture,

Ne plus compter les heures assise à côté de son lit ...

Supporter cette odeur d'hopital à m'en donner des nausées

Le voir si diminué,

Une "onction" au malade, le jour de nos 10 ans de mariage,

comme si je l'enterrais une première fois, une douleur si vive encore maintenant

 

Depuis début Janvier c'est intolérable, c'était déjà insupportable, là ce point "inconscient" de cette année est difficilement gérable !

Mais j'avance encore et toujours, il y a pire que "mon cas", mais il y a des vies plus roses

La roue tournera m'a dit une amie,

Elle a dû se bloquer depuis 3 ans et tout ce qui s'en est suivi !!

 

Je ne veux pas m'apitoyer, juste coucher les mots ... je suis très bien entourée mais parfois si seule (et enfant unique ça n'aide en rien dans ce genre d'épreuves) bref ...

Je vous dis à bientôt (si le pc ne nous refait pas son 3ème bug de janvier :))

Bises